présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

présentation

Message  augustomagus le Sam 23 Aoû - 19:54

Bonjour à toutes et à tous
Je fais des recherches sur tout ce qui s'est passé dans le VALOIS (cantons de BETZ, NANTEUIL LE HAUDOUIN et CREPY EN VALOIS) pendant la 1ère GM. L'épisode le plus important a été la bataille de l'OURCQ. Pour cela je recherche tous les spécialistes qui sont à même de m'aider dans mes recherches et m'apporter des informations ou des explications.
bien cordialement
Vincent

augustomagus

Messages : 2
Date d'inscription : 23/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation

Message  Bruno BARRIER le Sam 23 Aoû - 22:14

Bonjour Vincent ou Senlis ?

Je vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Immédiatement me vient à l’esprit le raid de la 5e DC et le rôle qu’a joué le 5e groupe cycliste.

C’est le 5 septembre que la 5e DC est embarqué en chemin de fer. Elle débarque à Dammartin-Saint-Mard. Partie de Levignen, le 8 septembre à midi, la division se met en marche. Elle est précédée par une demi-batterie, les chasseurs cyclistes et la brigade légère du colonel Robillot. Le 5e GCC derrière l’escadron d’avant-garde, traverse Crépy-en-Valois sans incident. Il prend la route de Vaumoise et reçoit quelques balles un peu avant Russy. Le 3e peloton se déploie rapidement et s’empare, sur la gauche de la route, d’un aéroplane allemand qui est immédiatement brûlé. Dans la forêt de Villers-Cotterêts, (sur la route de Boursonne à Villers-Cotterêts) les cyclistes se trouvent en face d’automobiles allemandes d’où partent des coups de feu. La riposte immédiate met hors d’état de nuire les ennemis. Les deux automobiles allemandes ont leurs occupants tués ou prisonniers. Une voiture est détruite l’autre est emmenée. Le secret de l’incursion de la cavalerie est maintenu. La marche en avant est reprise, l’avant garde se dirige vers Troësnes et son pont qui franchit l’Ourcq.
Un parc d’aviation est repéré. On ne se doute pas de la présence des Français dans le secteur. Très vite l’ordre d’attaquer est donné aux cavaliers qui franchissent le pont. Il sera gardé pendant tout le combat par les chasseurs cyclistes du 5e GCC.
Le Général allemand Von Kluck relate les faits :

« Tard dans l'après-midi du 8, nous partîmes vers La Ferté Milon... Au crépuscule, de hardis détachements de cavalerie français, attaquèrent un parc d'aviation au sud de la Ferté Milon. Nos automobiles arrivaient justement près de cet endroit. Tout l'État-major s'arma de fusils et de carabines, prit la formation en tirailleurs, couchés à larges intervalles. Un ciel nuageux d'un rouge sombre, éclairait d'une façon fantastique les personnages de ce groupe de combat, unique en son genre. Le tonnerre des canons grondait et leurs éclairs zébraient la nuit tombante. Puis les escadrons furent dispersés par les troupes du 9e Corps ». Von Kuhl qui s'était couché à côté de son commandant d'Armée écrit : « Il s'en fallut d'un rien que l'État-major ne fut enlevé! Nous ne pûmes rejoindre notre nouveau Quartier Général à La Ferté Milon que tard dans la soirée, après l'arrivée du 9e Corps, dont les hommes épuisés se traînaient péniblement à travers la localité ».

Après ce coup de main les cavaliers repassent le pont de Troësnes et bivouaquent en lisière de la forêt de Villers-Cotterêts. Le 9 septembre, la division se remet en marche, traverse Longpont vers 13h30 sous les yeux étonnés des habitants remplis de joie et d’admiration, puis, emprunte la route du Faîte. Le 5e GCC protège les batteries qui tirent dans la direction de Neuilly-Saint-Front.
Peu après l’entrée en forêt, l’escadron du capitaine Wallace et un peloton du 5e GCC attaquent un convoi venant de Soissons. Les automobiles contiennent des munitions et l’embuscade étant bien montée. Les hommes sont embusqués dans les fourrés et sur le haut des talus. On ouvre le feu à courte distance. Une formidable explosion a lieu. Une colonne de fumée noire s’érige. Huit voitures sont détruites (15 d’après J Meyer). Beaucoup de tués et de blessés allemands restent sur le terrain. Le Groupe est épuisé.
L’ennemi veut éliminer ces empêcheurs de tourner en rond. Il faudra donc se protéger pour retrouver l’armée française. Dans ces combats, le capitaine de Tarlé et ses chasseurs cyclistes vont faire le nécessaire. Le 10 septembre, le Groupe prend position aux abords de la sucrerie et fait feu sur une colonne allemande. Puis les chasseurs cyclistes sont placés en arrière-garde, loin de la 5e DC. Les chasseurs regardent passer le train de combat et l’ambulance et restent derrière eux. Le 3e peloton riposte à la fusillade ennemie dans la montée d’Orrouy. Puis les chasseurs escortent les cavaliers démontés, des voitures et des prisonniers. Le 3e peloton est envoyé à la Croix-Saint-Ouen, au pont qu’il garde. En face un convoi précédé de trois motocyclistes ennemis se présente. Les chasseurs ouvrent le feu et les forcent à faire demi-tour. Deux motocyclistes sont tués. Par trois fois les cyclistes, qui semblent infatigables, réussiront à se frayer un chemin en s’opposant aux troupes allemandes. Tiré du journal de marche du 1er escadron du 22e Dragons, voici quelques détails sur la journée : « Nous rendons la liberté à nos prisonniers qui refusent de nous quitter et courent derrière nos chevaux probablement par crainte des chasseurs cyclistes qui sont derrière nous…Le capitaine Wallace souffrant est resté en arrière ; il suit dans une automitrailleuse avec les chasseurs cyclistes ; il tend une embuscade au pont de la Croix Saint Ouen. »


La 5e DC devait être sacrifiée lors de cette opération car lorsque les officiers revenant du raid demandèrent des cartes, il leur fut répondu : « des cartes, il n’y en a pas pour vous, vous devriez être morts. »

Mais vous connaissez sans doute l'événement relaté par la cavalerie et notamment l'escadron de Gironde.

Voici donc pour le moment, cordialement,
Bruno
avatar
Bruno BARRIER
Admin

Messages : 1494
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : WAMBAIX (Nord)

Voir le profil de l'utilisateur http://gcc14-18.forum-gratuiti.net

Revenir en haut Aller en bas

présentation

Message  augustomagus le Dim 24 Aoû - 13:02

Bonjour Bruno
Merci pour cette partie de JMO. J'avais connaissance de certaines choses mais pas de l'ensemble.
Je vois que j'ai été démasqué sur mon pseudo.
Cordialement
Vincent

augustomagus

Messages : 2
Date d'inscription : 23/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum