Belgique, les carabiniers cyclistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Belgique, les carabiniers cyclistes

Message  Bruno BARRIER le Lun 31 Mai - 18:26

Bonjour à tous,

Les carabiniers cyclistes

Au cours des manœuvres de la garde civile de 1887, les cyclistes de « l’Union des cyclistes belges » assurent le service d’estafette. C’est un grand succès, l’Union propose de renouveler ce service en 1888.

En 1890, le ministre de la guerre prend la décision de créer, après les manœuvres, une section de cyclistes à l’école régimentaire de carabiniers de Wavre. Cette section, commandée par le capitaine Soleil, a pour but de former 25 cyclistes par an.

En 1896, cette section devient une compagnie provisoire de chasseurs cyclistes qui participe aux manœuvres de la région de Huy. Sous le commandement du lieutenant Gaston Berlain elle remporte un succès assuré. Le lieutenant belge part alors en France étudier l’organisation des chasseurs cyclistes du capitaine Gérard.

En 1897, lors des grandes manœuvres sont testées des bicyclettes pliantes de toutes marques dont la « Gérard ». La bicyclette de la firme « Belgica » est retenue. Elle est présentée par Louis Mettewie de Bruxelles.

En 1898, ce sont quatre compagnies qui sont formées au sein des 4 bataillons de carabiniers.

Depuis 1906, elles sont utilisées aux manœuvres annuelles comme soutien de cavalerie. Les résultats sont des plus encourageants.

En 1911, ces quatre compagnies du Régiment de Carabiniers sont regroupées en un bataillon au sein même du régiment.

En 1913, le bataillon cycliste est attaché, comme corps autonome, à la division de cavalerie. Il prend la dénomination de Bataillon de Carabiniers Cyclistes. Les hommes sont équipés de la « pliante Belgica » et du fusil Mauser modèle 1889. La division de cavalerie dispose maintenant de son propre bataillon d’infanterie portée. C’est aussi cette année, qu’est également créée une compagnie cycliste avec des mitrailleuses Hotchkiss. Une équipe Hotchkiss est constituée de quatre cyclistes. La réorganisation de 1913 ne prévoit plus de porter le vélo au dos.


Durant la Première Guerre Mondiale, les carabiniers cyclistes livrent des combats retardateurs et appliquent la tactique de la « guérilla » : frapper l’ennemi rapidement par petit groupe et disparaître aussi vite. Ils porteront le surnom de « diables noirs » ou « Scharze teufels » donné par la cavalerie allemande. En 1915, par manque de vélos militaires, le commandement achète des vélos chez BSA en Angleterre.

Cordialement,

Bruno


Dernière édition par Bruno BARRIER le Lun 20 Aoû - 12:42, édité 1 fois
avatar
Bruno BARRIER
Admin

Messages : 1485
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : WAMBAIX (Nord)

Voir le profil de l'utilisateur http://gcc14-18.forum-gratuiti.net

Revenir en haut Aller en bas

"Histoire des carabiniers cyclistes" (les "Diables Noirs")

Message  eric le Mar 17 Mai - 11:36

"Histoire des carabiniers cyclistes" (les "Diables Noirs") :

http://mabrocante.skynetblogs.be/archive/2011/05/17/diables-noirs.html

eric
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique, les carabiniers cyclistes

Message  clagrange le Mar 26 Mar - 22:21

Bonsoir,

Malheureusement le lien indiqué
http://mabrocante.skynetblogs.be/archive/2011/05/17/diables-noirs.html
renvoie vers sur une erreur.

Mes recherches m'ont mené provisoirement vers la Belgique et différents services d'archives (bibliothèque royale, archives royales et archives de la ville de Bruxelles). J'y recherchais auprès des correspondants de ces institutions quelques informations sur l'année 1897 et l'exposition internationale de Bruxelles.
J'en ai profité pour demander si les journaux locaux de cette même année parlaient de bicyclette pliante. C'était le cas, en 1897, la pliante belge Belgica fut brevetée, testée et adoptée haut la main face à la concurrence internationale.

A suivre

Cordialement,
Christophe
avatar
clagrange

Messages : 1220
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur http://5gc29bcp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique, les carabiniers cyclistes

Message  clagrange le Sam 6 Avr - 7:12

Bonjour,

Tout vient à point...
Je ne puis résister au plaisir de partager cette illustration extraite d'une carte postale belge, suite à la lecture des articles de presse belge contemporains.

Je vous propose de découvrir cette fameuse Belgica " tombeuse " de la pliante Gérard



Bon WE

Amicalement,
Christophe
avatar
clagrange

Messages : 1220
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur http://5gc29bcp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique, les carabiniers cyclistes

Message  Bruno BARRIER le Sam 6 Avr - 12:54

Bonjour à tous,

Bravo Christophe, surtout tu as eu raison de ne pas résister Very Happy

Amicalement,
Bruno
avatar
Bruno BARRIER
Admin

Messages : 1485
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : WAMBAIX (Nord)

Voir le profil de l'utilisateur http://gcc14-18.forum-gratuiti.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique, les carabiniers cyclistes

Message  clagrange le Dim 7 Avr - 17:12

Bonjour,

Après la carte postale, le dessin relevé dans l'Indépendance belge (1897)


Celle-ci comporte un cadre " humber " renforcé d'un 2è montant horizontal, alors que la Gérard était à corps droit.

La commission qui valida le choix de la " Belgica militaire " était composée des Capitaine HILDEBRAND et des Lieutenants BEIRLAEN et TOLLEN qui appartenaient tous au régiment des carabiniers.

Amicalement,
Christophe
avatar
clagrange

Messages : 1220
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur http://5gc29bcp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique, les carabiniers cyclistes

Message  clagrange le Dim 16 Fév - 11:10

Bonjour,

Le pionnier du cyclisme militaire en Belgique est le Commandant Gaston BEIRLAEN. Lieutenant de carabiniers en 1890, son nom est cité dans la " revue violette " consultable sur Gallica (BNF). Il y est qualifié de " Capitaine Gérard belge " !
En 1893 il demande à adhérer au TCF et fonde en 1895 le Touring club de Belgique.
Commandant à la retraite, il décède en janvier 1936 à Bruxelles.

Je recherche un portrait de cet homme,  study  merci d'avance (appel relayé sur réseau social).


J'ai trouvé son portrait publié dans ce document en 2008, reproduit à partir du bulletin du TCB 1900




Sur le site belge suivant : http://1914-1918.be/carabiniers_cyclistes.php, il semble que ce soit sur la proposition de Gaston BEIRLAEN qu'une section de vélocipédistes militaires soit créée en 1890.

Cependant, tout comme Henri Gérard en France, il envisageait un autre usage :

" Mais le Lieutenant Beirlaen n'envisageait pas les choses de la même façon, et voyait beaucoup plus loin ; il estimait que la mission du cycliste à l'armée  ne devait pas être limitée à celle d'un simple agent de transmission. C'était là, à ses yeux, un rôle insignifiant, car il imaginait nettement les régiments précédés de cyclistes fouillant le terrain devant eux, assurant une garde vigilante sur leurs flancs, apportant et transmettant les renseignements et les ordres, combattant avec la troupe dont la protection leur était confiée. La question de la création d'un corps autonome de cyclistes était devenue pour lui une véritable obsession, et il harcela le Ministère de rapports et de projets, afin d'obtenir que fût formée cette unité. "

Cela lui prendra également du temps :

Il reviendra à la charge pendant six ans ! Au bout desquels il voit ses efforts couronnés de succès: le Département de la guerre ordonne la constitution d'une compagnie de cyclistes armés, qui participeront aux manœuvres dans le Condroz. Et, suprême récompense pour le  Lieutenant Beirlaen, qui le paiera de toutes ses peines et démarches, cette compagnie est placée sous son commandement !

Aussitôt la presse part à l'attaque, fait des gorges chaudes, ridiculise le Ministre, bref, rencontre cette innovation avec une étonnante absence de compréhension et de perspicacité.

Mais les manœuvres ont lieu, et la participation de la compagnie cycliste fut tout simplement une révélation pour les officiers supérieurs, qui attendaient l'expérience avec une moue de scepticisme, voire de mépris. Décontenancés, les détracteurs du « fantassin à vélo» durent se rendre à l'évidence, et reconnaître que les cyclistes, qu'ils fussent en service de reconnaissance ou au combat, avaient été fort appréciés et s'étaient particulièrement distingués.

L'année suivante (1897), un nouvel essai, encore plus convaincant, est fait au cours des grandes manœuvres des Flandres.

Persuadé, cette fois, de l'incontestable utilité des cyclistes à l'armée, le Ministère de la guerre décida la création d'unités de cyclistes armés et, en 1898, la quatrième compagnie des quatre bataillons de Carabiniers est transformée en compagnie cycliste. Cependant l'emploi de celles-ci n'est pas bien défini, et ce n'est qu'en 1906 que le Département précise leur utilisation, et les considère comme «détachement d'infanterie montée».

Il est également évoqué sur ce blog en langue néerlandaise :
http://karabiniers.skynetblogs.be/

On y relève que G. BEIRLAEN fut également fondateur de la revue " la Pédale militaire ", avis aux heureux possesseurs d'un exemplaire dont j'aimerais prendre connaissance  bounce 

Amicalement,
Christophe
avatar
clagrange

Messages : 1220
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur http://5gc29bcp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Belgique, les carabiniers cyclistes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum