Capitaine BASSE (5e GCC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Capitaine BASSE (5e GCC)

Message  Bruno BARRIER le Sam 22 Mai - 16:48

Bonjour à tous,

CNE BASSE


Commandant du 5e GCC


Prise de commandement
: 14.05.1916

Jusqu’au ?. ?.1920

Cordialement,

Bruno
avatar
Bruno BARRIER
Admin

Messages : 1483
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : WAMBAIX (Nord)

Voir le profil de l'utilisateur http://gcc14-18.forum-gratuiti.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capitaine BASSE (5e GCC)

Message  clagrange le Mar 25 Mar - 20:05

Bonsoir,

Le Capitaine BASSE signe deux articles en 1923 dans la revue d'infanterie disponible sur Gallica - BNF, en fait une chronique sur les unités cyclistes en deux parties.

On y apprend que le JMO du 5è GCC existait encore à cette époque, quelques passage sont cités sur août 1916, et un croquis pour le parcours du 26/8/14 par exemple ainsi que d'autres à découvrir pour les 3è GCC, 2è GCC entre autres.

Bonne lecture
Cordialement,
Christophe
avatar
clagrange

Messages : 1215
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur http://5gc29bcp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capitaine BASSE (5e GCC)

Message  clagrange le Sam 25 Oct - 9:01

Bonjour,

La fiche matricule du Cne Basse est consultable sur le site des AD 55. Quelques extraits ci-dessous.

Il se prénommait Pierre Jules André, né à Stenay en 1886.
Étudiant lors de son recrutement en 1906.
Engagé volontaire pour 4 ans en 1907 au titre du 18è BCP. Caporal, puis Sergent, il intègre l'école de St-Cyr en octobre 1908. Aspirant puis SLT en 1910, promu SLT au 80è RI. Promotion de Mauritanie.
LTN en 1911, il passe au 19è BCP avec lequel il fait le début de la campagne (19 BCP = 4è GC).
Promu CNE en 1915, il est affecté au 5GC (le groupe du papy :cheers: ).
Blessé en 1914.
Chevalier LH le 21/3/1916 - Croix de guerre 2 vermeil, 2 palmes
Cité à l'% du CA le 9/4/18
Engagé avec son groupe le 26/3/18 après avoir opposé à l'ennemi une belle résistance de corps à corps a réussi à se faire jour à travers les lignes pour reprendre sa place de combat et lutter sans répit jusqu'au 29 au soir.
Citation % CA du 5GC le 16/6/18
Citation % Armée du 5GC du 7/8/18
Citation % Armée du 25/2/19

Bon WE
Christophe
avatar
clagrange

Messages : 1215
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur http://5gc29bcp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capitaine BASSE (5e GCC)

Message  Bruno BARRIER le Sam 25 Oct - 10:09

Bonjour Christophe,

C'est super! merci cheers

A bientôt,
Bruno
avatar
Bruno BARRIER
Admin

Messages : 1483
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : WAMBAIX (Nord)

Voir le profil de l'utilisateur http://gcc14-18.forum-gratuiti.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capitaine BASSE (5e GCC)

Message  francoismln le Dim 25 Juin - 9:57

Bonjour,

Ayant pu consulter le dossier du général Basse au SHD, je me permets d’apporter le complément suivant sur son parcours cycliste :

- 26 septembre 1913, affecté au 4e groupe cycliste, à Verdun.
- Blessé par balle à l’abdomen et au bras droit le 10 septembre 1914 à l’attaque du village d’Hartennes, il passe la nuit dans une maison du village occupé par l’ennemi avant d’être recueilli le lendemain matin. - 24 novembre 1914, chevalier de la Légion d'honneur avec la citation suivante : « Blessé au bras et au côté en entraînant son peloton à l’attaque d’un village, est revenu à peine guéri et n’a cessé de donner les plus belles preuves de courage et d’énergie. »
- Capitaine le 5 mai 1915, rejoint le 5e groupe cycliste.
- 13 mai 1916, prend le commandement du groupe.
- 9 avril 1918, cité à l’ordre du corps de cavalerie. « Engagé avec son groupe le 26 mars 1918 : après avoir opposé à l'ennemi une belle résistance corps à corps a réussi à se faire jour à-travers les lignes pour venir reprendre sa place de combat et lutter sans répit jusqu'au 29 mars soir. »
- 16 juin 1918, le 5e groupe cycliste, sous le commandement du capitaine Basse est cité à l’ordre de l’armée : « A héroïquement lutté les 26 et 29 mars 1918 tenant jusqu'à la dernière extrémité, presque complètement encerclé. Dès le lendemain, ayant subi des pertes sévères, a de nouveau pris part aux opérations. Vient encore de se distinguer pendant les journées des 28, 29 et 30 mai, défendant opiniâtrement deux villages, disputant le terrain pied à pied à des forces très supérieures. A fait l’admiration de tous. »
- 7 août 1918, cité à l'ordre du corps d'armée : « Cité à l’ordre de l’armée avec son groupe pendant les opérations de mai-juin, a, de nouveau le 17 juillet sur la Marne pris part à deux attaques montrant une belle crânerie sous un feu meurtrier de mitrailleuses qui mettait hors de combat tout son détachement de liaison. A le lendemain, par une pression énergique de ses troupes, contribué à la reprise du village de Montvoisin. »
- 25 février 1919, le 5e groupe cycliste est cité une seconde fois à l’ordre de l’armée : « Toujours sur la brèche depuis le début de la campagne, dans le Nord l’attaque de Séranvillers et à la défense de Lens, en Belgique où il enlève la maison du Passeur, près de Saint-Georges, en Artois aux combats de Neuville-Saint-Vaast et Notre-Dame-de-Lorette, le groupe cycliste de la 5e division a donné au prix de très lourdes pertes, les plus magnifiques preuves d’entrain, de moral élevé et d’endurance. Le 27 mars 1918 sous le commandement du capitaine Basse, a défendu la position de Lenquivillers, jusqu’à la dernière extrémité, ayant perdu le tiers de son effectif et presque complètement entouré par l’ennemi. S’est de nouveau signalé au cours des journées des 28-29 et 30 mai où, engagé immédiatement après une étape de nuit de 40 kilomètres au Nord de la Marne, il a défendu pied à pied le terrain, faisant l'admiration de tous par son entrain et son abnégation, perdant la moitié de son effectif et sans laisser un seul blessé entre les mains de l'ennemi. Enfin au cours des journées des 17 et 20 juillet au Sud de la Marne a coopéré au prix de lourdes pertes à la reprise des villages d'Oeuilly et Montvoisin. »
- 1er janvier 1920, passe au commandement du 1er groupe cycliste.
- 3 septembre 1923, reçoit un témoignage de satisfaction du ministre de la Guerre « pour le zèle et la compétence technique dont il a fait preuve dans l’élaboration d’une étude sur les unités cyclistes qui a été insérée dans la Revue d’infanterie. »
- quitte son commandement le 7 août 1926.

Le général Besse commande ensuite un bataillon du 64e régiment de tirailleurs marocains au Maroc (1 citation) et le 150e régiment d'infanterie. Isolé de son régiment en mai 1940, avec une partie de son état-major, il passe trois mois dans les lignes allemandes avant de rejoindre Vichy le 22 juillet (1 citation).

Il commande provisoirement le régiment des Bouches-du-Rhône (141e puis 43e régiment d'infanterie alpine), et exerce différents commandements territoriaux.

Evadé de France au début de 1943, il devient délégué à l’assemblée consultative provisoire à Alger, puis adjoint au commandant supérieur des troupes françaises en Grande-Bretagne. Rentré en France en 1944, il exerce de nouveaux commandements territoriaux jusqu’en 1945.

Il est décédé en décembre 1970.

Cordialement.
François

francoismln

Messages : 13
Date d'inscription : 31/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecole-superieure-de-guerre.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capitaine BASSE (5e GCC)

Message  Bruno BARRIER Hier à 13:20

Bonjour à tous,

Un grand merci,
Cordialement,
Bruno
avatar
Bruno BARRIER
Admin

Messages : 1483
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : WAMBAIX (Nord)

Voir le profil de l'utilisateur http://gcc14-18.forum-gratuiti.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capitaine BASSE (5e GCC)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum